Carmel de la Trinité
Metz-
Plappeville
Bienvenue
Dieu semble n’attendre que d’être aimé pour AIMER.(Ste Thérèse d'Avila-Fondations 3,18)

COMPTE RENDU - FRATERNITE St ELIE en LORRAINE 2017

Vers 15h nous voici tous réunis au Carmel de Plappeville, malgré les péripéties de la route pour certains.
Notre Père Saint Elie nous rassemble, nous sommes heureux de le chanter ensemble
et vivre en toute simplicité un bon temps de fraternité.

La sœur carmélite qui nous accueille, rend grâce à ses frères et sœurs  de Fraternité d’avoir
accepté de la rejoindre en ses lieux pour partager les évolutions des uns et des autres,
les intentions de prières, les projets, les nouvelles des absents. A chacun un grand Merci.
 

S M.Madeleine a ouvert le temps d’échange : Père Martin de La Roncière,
chanoine régulier de l'abbaye de Champagne (Ardèche) membre de la Fraternité St. Élie,
a pu la visiter, juste pour la fête de St Pie X : occasion idéale pour prier pour l’unité de
l’église catholique. Il lui a parlé de la nécessité de  faire quelque chose en France pour
la guérison de la mémoire en raison du Massacre de la Saint-Barthélemy qui blesse
encore nos frères protestants.

On peut lire dans la Documentation catholique (n° 2526 d’Avril 2017)
la démarche allemande vécue autour du 500ème anniversaire du début de la Réforme luthérienne.
A quand une démarche française pour guérir des blessures propres à notre pays ?

Alain Westphal nous a ensuite partagé les évolutions importantes du service diocésain de Nancy pour l’Unité des chrétiens.
Restructuration du service, changement de personnes, les nouveaux venus s’organisent pour créer des propositions propres
à soutenir cette intention dans leur diocèse.
DSCF5784.JPG- Le thème de la sauvegarde de la création est un sujet très porteur qui trouve un intérêt fort dans les églises sollicitées.
  A Nancy le 6 octobre, sur le thème de l’eau, 4 églises : orthodoxe (le Père Ioan Toader), catholique, protestante,
  ménnonite, évangélique, sont intervenues : 10 minutes sur le thème suivi d’une prière

- Après un pèlerinage réussi à Chèvetogne  un nouveau pèlerinage se prépare à Genève en Avril 2018. Ce mode de rencontre
  semble favoriser au mieux des échanges profonds, créer une réelle fraternité entre les participants,  et donc favoriser
  ultérieurement un avenir de collaboration.
- Le lundi Saint : une soirée de méditation préparatoire à Pâques devrait se vivre également en commun.
- Le diocèse cherche toujours à proposer un temps mensuel de prière pour l’unité.
  Comment toucher les jeunes ?

 petit_livre.JPGDans les contacts, le fait de solliciter d’autres églises pour leur demander d’aider  à la réalisation d’un travail universitaire
 a ouvert bien des portes ! Être en situation de demandeur trouve un excellent écho.

 Denyse Guerber pour sa part s’est engagée à collaborer dans le cadre du service diocésain de Nancy pour l’Unité.
Elle s’active notamment pour mettre à jour la partie les concernant sur le site diocésain, et nous en recevons l’annonce
automatiquement en tant que membre de la fraternité St. Elie. Beau signe de communion.

 Marie-Madeleine Vautrin a apporté son témoignage du jubilé œcuménique de Sœur Eliane vécu  à Stanceni en Roumanie
et du colloque international et interreligieux qui s’y est déroulé. Vite, tandis que nous attendions d’être tous rassemblés,
la moniale cloîtrée, a pu profiter de belles photos de ce moment fraternel. Joie de retrouver des visages…

De son propos, j’ai noté une phrase qui reste un phare pour tous, pour l’œcuménisme au quotidien :
« L’œcuménisme, c’est fondamentalement vivre ensemble, bien, sans querelles. » Oui, l’unité commence là.

 Didier Rance continue d’écrire et de publier : 4 livres cette année dont 1 sur la spiritualité du  diaconat permanent
qui lui vaut bien des demandes. KTO prépare un film sur ce sujet – date de diffusion non connue encore.

 Il est heureux de poursuivre l’enseignement « on line » sur l’hagiologie œcuménique comme professeur de l’université d’Ukraine.

Une joie œcuménique a été de pouvoir animer, à l’invitation de la Communauté St Martin de Saint-Raphaël, un colloque à plusieurs voix avec des orthodoxes.

 


Puis le temps se faisant court nous avons visionné un
diaporama préparé par Colette et Alain Westphal sur l’Arménie.

  La présentation,  en duo de leur voyage, nous a magnifiquement transportés 
aux racines de la Foi chrétienne de ce peuple si riche de culture.
Nous avons beaucoup appris de cette étude complète
si agréablement transmise pour nous.

prier_sexte.jpg

Juste 10 minutes pour se restaurer très rapidement
et déjà les Vêpres nous ont réunis dans la prière
avec la communauté des carmélites.

 

Nous sommes repartis riches d’intentions, réconfortés d’avoir retrouvé
les uns et les autres en bonne santé,  toujours engagés et enthousiastes
au service de l’Unité. Nos souhaits de bonne suite à chacun, chacune.


Rédaction de ce compte-rendu : Sr Marie-Madeleine