Carmel de la Trinité
Metz-
Plappeville
Bienvenue
Seigneur, que je te serve toujours, fais de moi ce que Tu voudras.(Ste Thérèse d'Avila-Exclamations 146)

CONTEMPLER L’HOMME DES DOULEURS ?

Comment la contemplation d’un visage si douloureux
peut-elle aider ??? Vois-tu, si une personne passe
par de grandes souffrances intérieures, ce visage
pourra être pour elle comme un miroir.
Il sera comme une sorte de décalque de ce qu’elle vit
au-dedans, cela peut aider à faire face à la souffrance
et donc à s’en distancier. De plus ici, c’est un Autre
qui la porte, et cet Autre est Dieu Lui-même.
Il devient alors possible de laisser Jésus porter
pour nous la souffrance qui nous habite,
de Le laisser nous consoler, et de Lui demander
de nous aider à la traverser. Témoignage
Ce n’est pas pour rien que le Seigneur a permis
que l’empreinte de son visage douloureux demeure
jusqu’à aujourd’hui marquée sur le Saint Suaire.
C’est pour nous, pour que nous Le regardions.


 Th.Av.regard.Dte.JPG

 

« Si vous êtes dans l'épreuve, ou triste, considérez Jésus en route vers le jardin des oliviers; quelle profonde affliction dans son âme, puisque Lui, l'endurance même, il l'exprime et s'en plaint. Vous pouvez aussi le regarder attaché à la Colonne, tout douloureux, ses chairs déchirées pour l'amour de vous. Voyez comment au milieu de tant de souffrances, persécuté par les uns, couvert de crachats par les autres, renié par ses amis, abandonné par eux, 
sans personne pour le défendre, transi de froid,

 

      

christ.douloureux.JPG 
il est si seul que vous pouvez vous consoler l'un l'autre.
Ou regardez-le chargé de la Croix,
dont le poids l'empêchait de respirer;
il vous regardera, Lui, de ses beaux yeux
si compatissants pleins de larmes,
il oubliera ses douleurs pour vous consoler des vôtres,
à seule fin que vous cherchiez votre consolation près de Lui et que vous tourniez la tête pour le regarder »

Ste Thérèse d’Avila - Extrait du Chemin de Perfection ch. 28